Bien organiser ses préparatifs le jour J

Bien organiser ses préparatifs le jour J

Quand j’accompagne des futurs mariés, j’aime les accompagner dans tous les aspects de leur préparatifs.
Vous ai-je déjà dit que le matin du mariage, je suivais les futurs mariés lors de leur préparatifs ? Je tiens à m’assurer personnellement qu’il ne leur manquera rien et que nous tiendrons le timing, et tout ça sans stress (cela fait 12 mois qu’on se la joue cool, on ne va pas céder à la pression si près du but !).

De plus, le gentil photographe que vous aurez engager pour immortaliser cette journée, il s’agit de lui donner matière à travailler.

Alors pour des préparatifs dans la bonne humeur, voici mes conseils de pro :

Pas trop de monde

Je sais. Vous avez envie d’être entourée par vos BFF, votre mère peut-être et par la cousine Caro que vous ne voyez pas souvent.
Il m’est arrivé de me retrouver à 12 personnes dans une chambre d’hôtel de 15 m2. Je vous assure que la mariée avait beau adorer toutes les personnes présentes, j’ai vu qu’elle était désemparée par l’excitation ambiante.

A moins d’avoir un grand espace pour vous préparer (une suite nuptiale ? (; ), je vous conseille de limiter le nombre de personnes présentes. 4 ou 5 grand max.

Par exemple, pendant les préparatifs du mariage qui illustre cet article (du formidable Cedric Duhez), j’étais en tête à tête avec la mariée et sa puce !

Les américains ont raison sur un point : les tenues coordonnées

Attention, je ne vous dit pas d’offrir des peignoirs en soie brodés à tous vos témoins. Je dis juste que leur demander à tous d’être en jean/TShirt blanc (ça marche aussi pour les hommes !), ce sera mieux pour les photos que vos pyjamas déformés et délavés (vécu).

Et croyez moi, les personnes sur les photos vous seront reconnaissants pour les décennies à venir.

Du temps, du temps, du temps

Le message est clair je pense ?

Ne vous dîtes pas : 1h de make up, 1h de coiffure et 15 minutes d’habillage et on est bon.
Vous aurez envie de boire un café, manger une chouquette et de discuter avec votre best friend.

Demandez aux personnes qui vous accompagneront d’être là au moins 3h avant l’enfilage de vos habits de lumière. Et sa-vou-rez.

Manger

On aime tous ça non ? Même quand ça se passe dans un salon de coiffure en centre ville, je ramène toujours des chouquettes ou de mini viennoiseries. Alors forcément, je régale tout le salon au passage !
Commandez des viennoiseries, plus pratique que les tartines-confiture, même à la maison. Prévoyez votre thé et votre jus de fruit préféré et picorez.

Ce sera convivial !

Lumière et décor

Enfin, choisissez un endroit avec de la lumière (c’est mieux pour le make-up !) et un décor qui ne soit pas trop chargé.

Avec tout cela, vous commencerez votre journée dans les meilleures conditions !

Les lieux de réception auxquels on ne pense pas 

Les lieux de réception auxquels on ne pense pas 

Vous allez vous dire : CHOUETTE ! Elle va nous donner des secrets professionnels.

Oui et non. Un des secrets de mon boulot, est de penser hors du cadre.
Ou juste à côté du cadre. Surtout quand des clients me contactent pour se marier à court terme. Disons dans les 6 mois ?

Il y a des endroits auxquels on ne pense pas.
Ni les gîtes qui sont souvent pris en pleine saison de vacances, ni les champs qui demandent une logistique pour laquelle il faut du courage.

TTL_23_117

Pensez aux hôtels !
Deux options : les petits hôtels, que vous pourrez privatiser (ce n’est pas un peu trop la classe ça ?!), les grands hôtels avec des salles de réception et pleins de chambres pour tout vos invités.

Dans le premier cas, il vous faudra vous y prendre un peu à l’avance pour que toutes les chambres soit encore libres.
Je connais des hôtels qui entretiennent des partenariats avec d’autres établissements à proximité pour reporter les éventuelles 1 ou 2 réservations qui seraient déjà faites à la date qui vous intéresse.
Mais vous imaginez ? Tout un hôtel et ses infrastructures (piscine, SPA,…) rien que pour vous et vos invités ?

Vous pourrez même profiter de leur salle de restaurant, souvent encore plus sympa que leur salle de réception.

Dans le second cas, mis à part dans les grandes capitales, ce ne sont pas les premières salles bookés par les mariés. Leur dispo sont souvent à très court terme.
Vous ne serez pas les seuls clients de l’hôtel, mais vous pouvez vous arrangez pour privatiser un étage (souvent le même étage que celui de la salle de réception 😉 )

Le seul inconvénient est souvent que vous devrez faire l’avance du prix des chambres (que vous aurez à un prix de gros pour en avoir pris plusieurs). A vous de vous arranger avec vos invités à posteriori (ou pas, c’est vous qui voyez).

Résultat de recherche d'images pour "hotel univers arras"

Il faudra -parfois-, faire une croix sur les espaces verts quand vous visez un hôtel en centre ville et vous devrez faire avec leur service de restauration (qui sera très souvent de bien meilleure qualité qu’un service traiteur imposé par une salle) ; vous bénéficierez par contre d’une ambiance moderne, urbaine et très chic !

Vous seriez tenté ?

Zankyou – Découvert pour vous et Concours #2

Zankyou – Découvert pour vous et Concours #2

Si vous êtes des futurs mariés un minimum branchés wedosphère (sinon vous ne seriez pas ici), vous avez sans doute entendu parlé de notre invité du jour : le site « couteau suisse », ZANKYOU.

Comme beaucoup de prestataire de mariage, j’ai créé il y a quelques mois ma fiche sur leur site internet. Et mes mariés m’ont fait l’honneur de me laisser de gentils messages.
Et c’est là que ça devient intéressant. L’équipe de Zankyou m’a alors contactée pour me proposer un partenariat.

J’ai pris le temps de répondre à leurs questions (afin que vous ne soyez pas les seuls à profiter de mes talents –et de mon humour-), et eux m’ont proposé de vous offrir un lot plus que sympa.

Mais pour ça il faudra attendre un peu.
D’abord, faisons les présentations.

Zankyou c’est….

… « le magazine de mariage le plus lu au monde ».

Des articles sur tous les thèmes : la mariée, le marié, la déco, le choix des prestataires, mais aussi des conseils lifestyle. Vous trouverez forcément de quoi satisfaire vos yeux et vos envies. Depuis la refonte du site, je trouve encore plus agréable de flâner de pages en pages.

Et on garde le meilleur pour la fin : la section real wedding. Forcément, on aime découvrir ce que chaque couple a concocté, pensé pour leurs invités.

Zankyou c’est…

…un annuaire de prestataires.

Classé par catégorie et pas région, département ou ville. Vous pourrez voir leur réalisation, les avis de leurs clients ou fournisseurs. Quoi de mieux pour vous faire une idée et choisir vos partenaires pour le grand jour.

Zankyou c’est…

…aussi une Zankyou liste de mariage !

Vous pourrez choisir parmi un catalogue de partenaire, ou ajouter vos propres cadeaux. Chacun de vos invités pourra alors participer et vous offrir ce qu’ils souhaitent.
Je vous entends déjà : « et si on ne m’offre que la moitié de ce magnifique service en porcelaine de Limoges ? ». Pas de panique, vous pourrez utiliser les fonds comme bon vous semble.
C’est particulièrement adapté si vous et vos invités êtes dispersés à travers le monde ; la liste est traduite automatiquement dans 10 langues, et Zankyou accepte plusieurs moyens de paiement ; carte, chèque, virement,…
De votre côté, vous choisissez à quel rythme vous retirez l’argent de votre cagnotte.

Et si vous venez de notre part en cliquant ici, la commission sur les participation passera de 2,25% à 1,95%.

Zankyou, c’est…

….aussi et surtout, le moyen le plus simple (quand on est pas un pro de l’informatique) de créer le site internet de votre mariage.

Et d’y inclure votre liste de mariage (of course).
Adresse, itinéraire, horaire, programme de la journée ou du week end, hébergement,…la seule limite à la personnalisation de votre site sera votre imagination.
Vous pourrez y gérer vos demandes de devis faîtes depuis l’annuaire, la liste d’invités ainsi que les réponses et même…faire votre plan de table.

Pas belle la vie ?

Zankyou met gratuitement à votre disposition un certain nombre de templates, mais….

….et c’est là que ça devient intéressant.
Zankyou propose de gagner à l’un d’entre vous, un pack premium d’une valeur de 99€. Cela comprend :

  • Votre nom de site personnalisé
  • Votre galerie pour vos photos de mariage : téléchargez facilement des milliers de photos pour votre mariage, partagez-les avec vos amis et eux aussi pourront rajouter leurs photos !
  • Une musique de fond sur votre site
  • Votre site sans logo Zankyou
  • Une intro animée pour votre site
  • Les statistiques pour voir combien de personnes visitent votre site
  • Le nombre d’utilisateurs illimités pour l’Application Zankyou, pour que vos invités puissent charger leurs photos sur votre site depuis leurs smartphones et sans limite !
  • Les virements illimités vers votre compte bancaire
  • L’assistance par chat et par téléphone pour tous vos invités

Comment on fait vous allez me dire ?

Nous laisser un petit mot avec la date de votre mariage

Tirage au sort et résultas le 30 juillet à 18h !

Les mariées du 18ème siècle ou le siècle de Marie Antoinette

Les mariées du 18ème siècle ou le siècle de Marie Antoinette

« Le blanc, et depuis quand ?… »

C’est la première question que je me suis posée en me penchant sur notre sujet. Les promises se sont-elles toujours mariées dans la pure et fraîche couleur qu’est le blanc ? Eh bien non, point du tout !

Et à vrai dire il y a plusieurs raisons à cela. Le blanc, le vrai (je ne parle pas d’un écru qui pourrait faire illusion !) n’existait tout simplement pas avant 1791, date de l’invention de l’eau de javel qui permettait de rendre le tissu d’un blanc É-CLA-TANT.

Avant cette invention on se contentait de laisser de longues heures les tissus au soleil dans l’espoir de les voir décolorer (pas bête hein ?). De plus, les femmes les moins fortunées de cette époque, pour leur mariage, se contentaient de mettre leurs plus belles robes ou une robe aux couleurs régionales qui n’étaient, en général, pas de couleur claire car ce tissu coûtait assez cher. Les femmes de l’aristocratie et de la royauté, elles, se faisaient faire une robe spécifique pour le jour de leur mariage.
Pour en revenir à mes moutons, les mariées du XVIII portaient le plus souvent une robe de couleur argentée avec quelques touches d’écru.

« Et elles ressemblaient à quoi ces mariées ? »

Je ne sais pas vous mais pour moi la robe de mariée doit être un minimum « pratique », évidemment pas « moche mais pratique » mais qui ne coupe le souffle, qui ne nous empêche pas de passer les portes… J’en passe et des meilleurs !

Il faut bien le dire elles avaient du courage, parce que être une mariée au XVIII, ça devait pas être de la tarte ! Le corset, les paniers, le jupon, pas léger tout ça ! Mais jetons y un œil de plus près, ça vous dirait une petite séance d’habillage au XVIII ?

Merveilleux, alors en avant !

Première étape on enfile la chemise en coton, puis hop deux magnifiques paniers de chaque côté des hanches (à ce qui paraît c’est pratique pour ranger son téléphone, à tester). On noue le jupon puis la jupe du dessus. On s’arrête de respirer et tadam un beau corset. Enfin histoire de cacher toutes ses couches un joli manteau de robe. Et c’est parti pour la plus belle journée de votre vie !

La matière !

En ce qui concernait le tissu, le plus utilisé était la soie, elle sera remplacée par la mousseline à la fin du XVIII.

Heu c’est tout ? Non, non, non ! Les femmes qui étaient les plus aisées faisaient travailler les artisans et leurs commandaient leur plus belle dentelle. Il y avait de nombreuses villes spécialisées dans la dentelle en France et à cette époque on avait à cœur de faire travailler les artisans du pays !

Alors, ça vous a plu ? J’espère que oui car nous avons encore deux siècles de robe à parcourir !

PS : Si je peux me permettre, pour le XVIII je vous conseille la lecture des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, je vous assure c’est délicieux !

Bonne(s) lecture(s) !

Sélection déco #1

Sélection déco #1

La décoration, c’est toujours toute une histoire.
Est-ce que j’en ai trop ? Est-ce que j’en ai pas assez ?
Est-ce que ca va avoir l’air kitch ?
Est-ce que je vais devoir vendre un organe pour la payer ?

Et oui parce que ce magnifique photophore à 10 € pièce, vous vous dîtes qu’en en mettant 3 par table, ce serait top.
Seulement vous avez 10 ou 15 tables.
Et hop 300 €.
Et je ne vous parle pas des éléments à multiplier par 100 ou 150 quand vous en voulez un par invité.

Alors pour vous aidez un peu, on a fait une petite sélection, avec un principe emprunté à l’ingénierie : KISS.
On ne vous dit pas d’embrasser à pleine bouche votre futur(e).
Non.
KISS pour « Keep it simple stupid ». En résumé faites simple.

Mieux vaut accumuler 10 ou 15 petits vases ou photophores avec une ou deux fleurs ou une grosse bougie de couleur, que de se lancer dans des montages compliqués.
(vous aurez compris que le secret de mon succès, c’est la fainéantise la plus absolue 😉 )

Hema, pour varier les plaisirs

On connait tous le géant suédois bleu et jaune, mais Hema est une alternative qui nous vient tout droit des Pays-Bas (moi aussi j’ai du mal à faire la différence entre tout ça…).
Il n’y a pas de magasins partout, je sais. Mais il y a un e-shop ; et il est bien mieux que les magasins. Plus de références, plus de stocks. Bref le rêve.
Il vous faudra sans doute viser juste pour avoir les quantités dont vous avez besoin.
Mais nous on est fans. Vous y trouverez aussi masking tape, jolis stylos, tampons encreurs, carnets,…

 

Coup de coeur pour cette série de vases dans les dégradés de bleu. 1€ pièce les petits, 2€ les plus grands (les deux en bas à droite).

 

S’il y a bien une chose pour laquelle on retourne chez Hema, c’est les bougies ! Effet « rustique », un temps de brulage de compétition, elles brulent sans couler.
Elles existent un plusieurs couleurs (qui varient en fonction des saisons), plusieurs formes (les formats présentés ici sont les meilleurs rapport qualité/prix selon moi).

1,25€ la 7x8 cm // 2€ la 7x13 cm, 2,5€ la 7x19 cm

Vous pouvez également opter pour les photophores.
Beaucoup de bleu encore par ici.

1,5€ le lot de 3 petits photophores (taille d’une bougie chauffe plat standard) ou le maxi photophore (8 cm de diamètre, 5,5 cm de haut).

Et là vous me direz peut-être que je me suis trompée de section ?
On ne cherche pas à re-décorer le salon voyons !
Et bien je vous dirai que je pense à vos livret de messe, paquets de riz/pétales/confettis. Bref, tout ce qu’il s’agit de stocker (joliment) pour le distribuer à vos invités.

4 et 6€ le panier en fonction de la taille, 6€ le panier en feutre.

Et en plus ça se réutilise après pour décorer le salon.

Ikea, le géant

Il y a quand même des choses pour lesquelles ont revient à Ikea.
Les basiques en somme. Ici, au moins, vous n’aurez à priori pas trop de problème de quantité.

La photo parle d’elle même, non ?

Vases VARVIND, 3,99€ le lot de 2.
Vase SOMRIG, 0,99€ l’un.
Bouteille de lait ENSIDIG (je les utilise aussi pour servir à boire), 0,99€ l’unité.
Vase SNARTIG, 0,50€ l’unité.

A utiliser à plusieurs pour éviter qu’ils se sentent seuls sur une grande table ronde.
Ou en alignement sur une table rectangulaire pour un effet graphiques canon.

 

Niveau bougeoir, quelques bons basiques aussi.

Le NEGLINGE à 0,35€ l’unité.
On a plutôt tendance à l’utiliser côté chauffe plat ; je vous conseillerai l’autre côté, fait pour les bougies sticks. Plus intéressant et moins vu.

Pour distribuer joliment des points de lumière un peu partout sans brûler ou tâcher vos nappes :

Photophore GALEJ, 1,99€ le lot de 4
Photophore GLIMMA, 2,99€ le lot de 12. 

Tant qu’on parle de bougies

Par pitié, évitez les bougies parfumées.
Vous allez manger et passer quelques heures dans cette salle.
Vous éviterez ainsi les mélanges de goûts et d’odeurs, ainsi que les maux de tête.

Avec tout ça, on vous laisse vous lancer dans vos croquis et autres budgets détaillé.
Bon week-end !

WedZem, le mariage participatif

WedZem, le mariage participatif

Bonjour tout le monde !

J’espère que vous allez bien.
Le sujet de cet article mes amis, j’avais tellement hâte de vous en parler.

Je n’ai rien contre les listes de mariage.
Je n’ai rien contre les cagnottes pour les voyages.
Mais des fois, je vois des futurs mariés (client ou non) hésiter sur des dépenses qui feraient pourtant toute la différence.
Je vous le mets dans le mille ; en tête de liste, la dépense de photographe (on en reparlera).
Mais ce n’est qu’un exemple.

Alors un jour, j’ai proposé à mes futurs mariés de changer l’utilisation de leur urne de mariage et de passer une partie des fonds dans le financement de leur mariage.
Les mariés ont adoré ; les invités aussi.

Il y a quelques temps, j’ai reçu dans ma boite un mail d’Emmanuelle et Alexandre ; ils voulaient me parler de leur concept : WedZem, le mariage participatif. C’est selon moi EXACTEMENT ce qu’il manquait à la wedosphère.
C’est une chose de faire une cagnotte en ligne ; c’est une autre chose de proposer à vos invités de participer activement à la construction de votre mariage.

J’ai une philosophie : je ne m’exprime jamais à la place de mes prestataires/partenaires.
Alors j’ai demandé à Emmanuelle et Alexandre de répondre à quelques questions ; ce qu’ils ont très gentiment accepté de faire.

Je vous laisse avec eux.

Tout d’abord, faisons connaissance.
Déclinez votre identité : nom, prénom, âge.

Emmanuelle Sanchez, 28 ans et Alexandre, 25 ans, futurs mariés et co-fondateurs de WedZem.

Et dîtes-nous un peu : quel est votre parcours ?

Emmanuelle, diplômée de l’Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et Alexandre diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne.

Et maintenant, présentez-nous donc un peu WedZem. Décrivez-nous votre service. Depuis combien de temps existe t-il ?

WedZem est le premier site de listes de mariage participatives, qui permet aux futurs mariés de se faire offrir leur mariage par leurs invités.
WedZem.com a été lancé le 8 septembre 2014 et de nombreux futurs mariés ont été séduits.
Pour la petite histoire, notre premier couple de futurs mariés a créé sa liste le jour même du lancement.

Comment ça marche ? Et combien ça coûte ?

Le fonctionnement est très simple, les futurs mariés créent leur liste de mariage en ligne en la constituant de tous les postes de dépenses du grand jour. Ils invitent ensuite leurs invités à participer financièrement à leur mariage ou directement en ligne ou en mettant l’url de leur liste sur leur faire part. Leurs proches peuvent alors participer à ce qu’ils désirent comme par exemple la coiffure de la mariée, le vin d’honneur, le costume du marié, et en mettant bien évidemment la somme qu’il désire.

Concernant le coût, nous ne prenons que 4% de l’ensemble des dons collectés.
(Ndlr : la création de la liste, le virement à la clôture, les frais de gestion, sont offert. La commission permet à WedZem de vous garantir un service toujours plus performant et le prestataire de paiement le plus sécurisé du marché)

Très pratique pour les mariés, nous avons mis en place un espace « blog » qui permet au couple de partager toutes les informations relatives au grand jour (adresse, possibilités d’hébergement, etc.) mais également des photographies racontant leur histoire, leur rencontre, leur parcours. Cela permet aux futurs mariés de transmettre très simplement le lien web de leur mariage à leurs proches, leur permettant ainsi d’avoir accès à toutes les informations directement en ligne.

En avant-première, nous voulions d’ailleurs vous annoncer que nous lançons un espace pour les professionnels du mariage, qui permettra aux futurs mariés d’être guidés car souvent ils ne savent pas où dépenser leurs cagnottes. Nous avons choisi de sélectionner uniquement trois professionnels par activité et par département donc dans le 75, nous ne leur proposerons que trois traiteurs, trois DJ, trois créateurs de bijoux. Nous créons cette espace car suite à notre passage sur Télématin, de nombreux mariés nous ont sollicité dans ce sens ! Notre ambition étant vraiment d’accompagner les couples dans la réalisation du grand jour, nous avons donc été ravis de faire cette sélection pour eux !

Quel est l’historique du projet ? Comment vous est venu l’idée de créer WedZem ?

Alexandre et moi sommes futurs mariés et très rapidement nous nous sommes aperçus que la liste de mariage n’était pas du tout adaptée à nos besoins. La plupart des couples sont dans notre situation, puisque 90% des couples Français vivent ensemble avant le mariage.
A côté de ça 60% des 25-34 ans renoncent à se marier faute de budget.
Ça a été une évidence pour nous, plutôt que de se faire offrir des cadeaux traditionnels dont nous n’avions pas besoin, autant mettre en place une liste participative pour notre mariage ! Pour nous, cela représentait le plus beau des cadeaux, et pour les invités, financièrement la participation reste la même mais ils offrent un cadeau qui compte vraiment.

En en parlant autour de nous, nous nous sommes rendus compte que l’idée plaisait énormément aussi bien à nos amis futurs mariés qu’à leurs proches. On a donc décidé de permettre à tous les futurs mariés de pouvoir se faire offrir le plus beau des cadeaux, leur mariage ! Nous avons eu l’idée en mai, et en septembre, c’était lancé.

Et pour terminer, comme tous les invités de ce blog, vous allez devoir nous dire : le mariage, c’est quoi pour vous ?

Le mariage, pour nous, c’est la concrétisation de l’amour de deux êtres. C’est un moment de bonheur que l’on a envie de partager avec ses amis, sa famille. C’est une étape importante qui signifie qu’on va s’aimer pour toujours et qu’on sera présents pour l’autre dans les bons et les mauvais moments, car c’est aussi un engagement à nos yeux d’une grande valeur.

Vous vous mariez prochainement. En tant qu’acteur du monde du mariage, comment imaginez-vous le vôtre ?

Nous nous marions en 2016 et n’avons pas encore commencé les préparatifs !
En même temps nous sommes assez bien placés pour savoir comment l’organiser. Pour le grand jour, on veut vraiment un mariage à notre image. Nous aimons tous les deux énormément la mer, aussi nous l’envisageons de le faire ou sur une plage (bien que ça reste compliqué à cause des aléas climatiques) ou en tout cas dans un endroit près de la mer.
Et c’est avant tout l’occasion de rassembler toutes les personnes que nous aimons, ce qui, pour nous, est le plus important.

Je ne sais pas vous, mais moi, j’adore.
Merci à Emmanuelle et Alexandre d’avoir pris le temps de répondre à nos questions pour les lecteurs du blog.
On vous souhaite beaucoup de réussite dans votre entreprise, et beaucoup de bonheur pour votre futur mariage.

Et moi, je vous revois très vite pour un nouvel article !

Où les trouver :
Site : www.wedzem.com (aller voir l’article sur le mariage acrobatique autour du monde, on adore)
Facebook : @WedZem – Le mariage participatif
Twitter : @WedZem_fr

Pin It on Pinterest