Parlons Fleurs #1 – Comme un air de printemps

/

La question qu’on me pose le plus quand il s’agit de déco mariage, c’est le budget à allouer aux fleurs.

Ma réponse est toujours la même : « ça dépend ».

« Helpful » me direz-vous ?
Je sais.

En effet ça dépend de plein de choses.
De la saison, car comme les fruits et les légumes, les fleurs peuvent être importées. Plus elles viennent de loin, plus elles seront chères (théoriquement).
Cela dépend donc également de votre flexibilité. Se marier avec des brassées de roses en plein mois de décembre, sera plus onéreux qu’en plein mois de juillet.
Et dernier point, cela dépend de votre fournisseur. En fonction de son débit, et donc des prix qu’il obtient sur les fleurs, cela vous coûtera plus ou moins cher.

(Vous saisissez pourquoi il vaut mieux faire appel à un professionnel qui a ses entrées et l’habitude de traiter ce genre de choses ?)

Afin de vous guider un petit peu, j’aimerais lancer une petite série de post.

Des exemples de décoration florale, et un budget associé. Alors forcément, j’ai mon fournisseur. Mais ça vous donnera peut-être des idées.
Nous ne parlerons pas des verres, pas des vases ou de la nappe, ni des couverts. Simplement des fleurs et puis c’est tout.

———————————————————-

Premier exemple : une table de 8 personnes

(donc totalement reproductible dans votre salle de réception)

Des œillets de deux couleurs distinctes et des germinis pour un résultat très printanier. Un bouquet central et un rappel de chaque côté pour donner une continuité à la table.

Alors vous me direz, ce n’est pas la saison des œillets. Mais mon fleuriste en avait. En pour un prix très raisonnable.

Ce que j’aime avec les œillets c’est cet effet « pompon » tout doux. Et c’est la fleur (entre autres) de l’amour et de la fidélité. Plutôt sympa non ?

Et le budget ?
Parce qu’on est un peu là pour ça.

25€.